65605

Le Neveu du Magicien, Les Chroniques de Narnia Tome I, C.S. Lewis

Titre original: The Magician's Nephew (Chronicles of Narnia #1)

Edition: Gallimard

254 pages

 

Résumé

Digory Kirke est venu s'installer à Londres, chez son oncle et sa tante, avec sa mère malade. Il rencontre sa voisine, Polly, petite fille de son âge avec laquelle il prend l'habitude de jouer. Un jour, alors que les deux enfants décident d'explorer la maison abandonnée située à côté de celle de Digory (en passant par les greniers des maisons, qui communiquent tous entre eux), ils se trompent de côté dans le passage qu'ils empruntent et se retrouvent dans le bureau de l'oncle Andrew, qui leur est normalement interdit.

Là, Digory apprend que son oncle est magicien. Le vieil homme fait disparaître Polly à l'aide d'une bague jaune, destinée à l'envoyer dans un autre monde. L'oncle Andrew oblige alors Digory à prendre lui-même une bague jaune, ainsi que les deux vertes, qui permettront aux deux enfants de rejoindre leur monde.

 

Commentaire

Premier des sept tomes constituant l'histoire du Monde de Narnia, Le Neveu du Magicien est une belle histoire tragi-comique. La Reine Jadis est effrayante à souhait, en particulier dans son propre royaume, mais l'oncle Andrew se montre assez ridicule pour détendre l'atmosphère.

Ce premier volume permet de découvrir la création de Narnia (qui me fait beaucoup penser à la création d'Arda dans le Silmarillion de Tolkien, grand ami de Lewis) et de faire connaissance avec le vieux professeur chez qui Edmund, Mucy, Susan et Peter seront envoyés pendant la seconde guerre mondiale (ceux qui ont vu le premier film tiré des livres sauront de quoi je parle).

Le Neveu du Magicien est un ouvrage de fantasy agréable à lire. Plus facile à aborder que Le Seigneur des Anneaux et moins créatif que Les Chevaliers d'Emeraude, ce premier volume est malgré tout idéal pour faire découvrir la fantasy à un jeune lecteur. Et les adultes y trouveront aussi de beaux souvenirs de leur enfance.