1871974

Je te retrouverai, John Irving

Titre original: Until I find you

Edition: France Loisirs

855 pages

 

 

Résumé

Alice Stronach, originaire d'Ecosse, tombe folle amoureuse de William Burns, jeune organiste séduisant et séducteur. Alice tombe enceinte, mais William l'abandonne, la laissant accoucher et élever seule leur enfant.

Alice parvient plusieurs fois à retrouver la trace de William et commence par le suivre à Toronto, où elle donnera naissance à Jack. Malheureusement pour elle, quand elle arrive au Canada, William est déjà reparti en Europe.

Il faut dire que l'organiste a, apparemment, des ennuis dans toutes les églises où il joue de l'orgue, puisqu'il en profite pour séduire les jeunes filles de la chorale de la paroisse. Une autre particularité de William est de se faire tatouer des partitions ou notes de musique dans toutes les villes (nombreuses) où il passe. Ca tombe bien: Alice, fille de tatoueur, est elle-même tatoueuse. Elle espère donc retrouver la trace du père en cavale grâce à ses contacts dans les milieux du tatouage.

Une fois que Jack est assez grand pour qu'elle l'emmène avec elle, Alice se lance à la poursuite de William. Elle commence ses recherches dans les ports de la Baltique et de la Mer du Nord. Mais sa tentative ne donne rien; au contraire, Alice se perd de plus en plus en route. Elle décide, après quelques mois, de rentrer à Toronto, où Jack doit intégrer l'établissement scolaire de Sainte-Hilda, école de filles qui décide d'accueillir des garçons pour l'école élémentaire.

Jack se retrouve donc au milieu de ce qu'il qualifie lui-même "d'océan de filles". Parmi celles-ci, certaines ont connu son père. Les paris sont donc lancés parmi ces demoiselles: ce mignon petit garçon va-t-il tourner comme son père?

Emma Oastler est bien décidée à faire de Jack le digne héritier de ce tombeur de William Burns. Elle le prend donc sous son aile et se charge de son éducation sexuelle.

 

Commentaire

Triste histoire que celle de Jack Burns!

Alice, trop jeune pour avoir un enfant, ne l'élève pas de la meilleure façon possible et le pousse, bien malgré elle, à s'identifier de plus en plus à son père. Cette mère désemparée, en refusant de parler de William à Jack, ne prend pas non plus la meilleure des décisions, puisque cela va l'éloigner de son fils: les années passant, Jack et Alice vont devenir de plus en plus étrangers l'un à l'autre.

Livré à lui-même, Jack va dépendre d'Emma pour tout et notamment pour le défendre face à des situations insoutenables pour un petit garçon (voir l'épisode de Mrs Machado). En un sens, Emma se révèle, malgré son jeune âge, être une meilleure mère qu'Alice...

Mais, malgré tous ses efforts, Emma ne peut pas totalement remplacer Alice, qui manquera toujours à Jack. Déjà privé de père, le petit garçon va aussi devoir apprendre à se détacher de sa mère. Adolescent, Jack va avoir du mal à se construire: il est heureux dans une école très stricte, mais devant la quitter pour un autre établissement, il est à nouveau perdu dans sa propre vie.

Dans ces conditions, une fois adulte, Jack ne sait pas qui il est. Il a aussi des difficultés à s'engager dans des relations sérieuses avec les femmes: il fuit dès qu'elle lui parle mariage et bébé, car il craint d'abandonner son enfant, comme son père l'a fait avec lui. Paradoxalement, cela l'amène à multiplier les conquêtes et donc à ressembler à William.

Jack devra malheureusement attendre la mort de sa mère pour comprendre son propre passé. Le choc sera tellement fort pour lui qu'il devra entamer une thérapie et partir dans son propre voyage dans les ports de la Baltique, pour tenter de reconstruire sa personnalité déchirée en mille morceaux par Alice...

Très beau récit, émouvant et humoristique, parfois incroyable aussi, Je te retrouverai est en partie autobiographique. Le père de John Irving a, en effet, quitté sa mère et celle-ci a toujours refusé de parler de lui à son fils.

big_books