41El4qjW2HLGoing Dutch, Katie Fforde

Edition: Arrow Books

418 pages

 

 

 

Résumé

Jo Edwards n'a jamais eu le pied marin. Pourtant, elle vient d'emménager dans une péniche que lui loue Michael, l'un de ses amis. Il faut dire qu'elle n'a pas vraiment eu le choix: Philip, son mari, vient de la remplacer par une femme plus jeune, après trente ans de mariage.

Après quelque temps, Dora Hamilton, la meilleure amie de Karen Edwards (la fille de Jo et Philip) rejoint Jo à bord. Dora vient d'annuler son mariage avec John, à seulement quelques jours de la cérémonie et elle ne supporte plus d'être le sujet préféré des habitants de son village en mal de ragots.

Les deux femmes tentent tant bien que mal de se remettre de leur expérience respective et de s'adapter à leur nouveau mode de vie. Cela ne se fait parfois pas sans mal, d'autant que la péniche qui leur sert de foyer doit naviguer jusqu'en Hollande, où elle doit subir des travaux.

A cette occasion, Tom et Marcus accompagnent les deux femmes. Tom est un jeune homme passionné par les bateaux, qui tente de faire oublier à Dora la bonne éducation qu'elle a reçue. Marcus, quant à lui, est un ami de jeunesse de Jo. La vie sans hommes que les deux femmes s'étaient apprêtées à vivre semble donc sur le point de s'achever.

 

Commentaire

Going Dutch est un livre assez particulier. Le vocabulaire technique, tournant autour des bateaux et de la navigation en général, complique parfois inutilement un récit qui, au vu de ses intrigues (amoureuses pour la plupart) ne semble pas avoir de prétention intellectuelle.

Mais certaines parties du roman étaient agréables à lire. J'ai beaucoup apprécié la lecture des petits ennuis de Jo, allant de sa séparation, à sa recherche d'une source de revenu (pas facile pour une femme d'âge mûr de trouver un emploi!). La façon dont elle tente de s'en sortir, de reconstruire sa vie brisée par un homme auquel elle s'est consacré est très courageuse, d'autant qu'elle ne perd ni sa combativité ni son sens de l'humour.

Par contre, je n'ai pas vraiment éprouvé de sympathie pour Dora. Je ne comprends pas pourquoi elle a honte de sa bonne éducation face à Tom et à ses amis, par exemple. Et, surtout, comment peut-elle être aussi naïve à 22 ans? Dora n'a jamais été à un concert, a rarement adressé la parole à un inconnu, n'a jamais participé à une soirée karaoké,... Bon, pour le karaoké, je comprends qu'elle n'ait jamais eu envie de se lancer, je n'ai jamais essayé non plus et ça ne me tente pas du tout! Mais elle avoue elle-même que la majeure partie de son adolescence et la totalité de sa vie d'adulte a toujours tourné autour de John, l'homme qu'elle devait épouser.

Finalement, c'est Jo qui semble plus moderne et Dora qui est plus traditionaliste. Ce qui fait que je préfère Jo!

Mais Going Dutch était malgré tout agréable à lire. Pas de la grande littérature, pas de passages qui emportent en quelque sorte le lecteur dans ce petit monde où seuls les livres exceptionnels nous emportent; mais divertissant. En fait, c'est une lecture idéale si on a envie de se détendre sans se prendre la tête ou sans trop réfléchir à l'intrigue. Si vous êtes fatigué ou que vous voulez faire une pause entre deux lectures sérieuses, c'est l'idéal!