couv7636593Contes, Jacob et Wilhelm Grimm

Titre original: Kinder- und Hausmärchen

Edition: Gallimard

404 pages

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

"Ces 50 contes furent choisis puis rassemblés par les frères Grimm pour perpétuer le souvenir des histoires que l'on se racontait le soir à la veillée. Pendant une quinzaine d'années, Wilhelm et Jacob Grimm ont collecté puis retranscrit ces éléments de la tradition orale allemande, principalement dans la province de Hesse, les principautés de Münster et de Paderborn et dans le comté de Hanau dont ils étaient originaires. Parfois drôles, souvent cruels, ces récits dépeignent une vie rurale difficile, mais aussi un monde imaginaire peuplé de princesses vêtues d'or et d'argent, d'animaux merveilleux et de paysages fantastiques. Ils exaltent la piété et la sagesse, l'amour fraternel et la fidélité, et constituent les fondements de notre culture occidentale.

Parus en France à partir de 1824, leur succès grandissant justifiera rapidement de multiples publications, destinées aux enfants comme aux adultes, qui ne se lassent jamais des aventures merveilleuses de "Celui qui partit en quête de la peur" ou de "L'oiseau d'or"."

 

Commentaire

Quelle joie de retrouver ces contes qui ont bercé la jeunesse de tous les enfants ! Les lointains souvenirs de l'enfance nous reviennent petit à petit au fil de la lecture: murmure des après-midis pluvieux où l'on restait dans nos chambres à lire ces contes tous ensemble, en buvant du chocolat chaud et en croquant quelques biscuits.

De grandes leçons de morale sont illustrées dans ces contes collectés par les frères Grimm. Ainsi, les méchants sont toujours punis de leurs mauvaises actions et les pauvres, bien souvent méritants et travailleurs, voient leur destin s'améliorer subitement, jusqu'à devenir immensément riches. Cela peut sans doute prêter à sourire de nos jours, mais il faut replacer ces petits histoires dans leur contexte: publiés à l'origine au début du XIXe siècle, ces contes provienne tde la tradition orale allemande. Transmis de génération en génération, souvent parmi les familles de paysans, ils étaient plus que certainement destinés à leur donner courage et à leur faire espérer une amélioration de leur sort s'ils vivaient de façon vertueuse.

Mais malgré la présence de jolies princesses et de rois fabuleusement riches ou encore de paysans pauvres et dignes, ces contes sont loins de l'idée que l'on se fait d'un gentil conte de fée destiné aux enfants. Les méchants gnomes, les belle-mères cruelles et les personnages manipulateurs sont nombreux et apportent une dimension très sombre à certaines de ces histoires. Et même si leur méchanceté est compensée par la bonté des autres personnages, on ne peut s'empêcher d'avoir à l'esprit l'image d'une forêt dense et sombre lorsque l'on découvre ces récits.

Ces Contes permettent toutefois de passer un très bon moment au milieu de créatures parfois fantastiques et dans des contrées fabuleuses que l'on aurait très envie d'explorer. A redécouvrir, sans hésiter!