couv36773862Jalna, Les Jalna tome 6, Mazo de la Roche

Titre original : Jalna

Edition : Pocket

398 pages

 

 

Résumé

Eden se rend à New York afin de rencontrer l'éditeur qui a accepté de publier ses poèmes. Là, il rencontre Alayne, la jeune femme chargée de lire ses vers et c'est le coup de foudre. Ils se marient et, lorsque Eden fait part de la bonne nouvelle à sa famille, les Whiteoak s'imaginent accueillir en leur sein une riche héritière, plus que bienvenue vu l'état du patrimoine familial. Or, Alayne n'a pas un sou...

Lorsque les jeunes époux arrivent à Jalna, Piers leur fait la tête : lui aussi s'est marié, mais Pheasant a été mal accueillie par sa famille. Son statut de bâtarde n'est pas vraiment apprécié, d'autant qu'elle est la fille illégitime de Maurice Vaughan, l'ancien fiancé de Meg (qui a rompu ses fiançailles à cause de la naissance de Pheasant). Témoin du bon accueil que reçoit Alayne, Piers est furieux.

Bien vite, Alayne commence à s'ennuyer. Eden n'est pas le même qu'à New York ; au milieu de sa famille, il se conduit différemment. Elle se pose des questions sur son mariage et, surtout, se sent très attirée par Renny... De son côté, Eden s'éloigne de plus en plus d'Alayne et s'amuse à séduire Pheasant.

 

Commentaire

Jalna est déjà le septième tome de la saga du même nom et, dans ce volume, la famille Whiteoak y connaît une fois de plus de grands bouleversements.

Eden est une fois de plus au coeur de la tempête. Son caractère très spécial, assez éloigné de celui des autres membres de la famille (la plupart étant plus terre-à-terre que lui) en est sans doute la cause. Très vite, le jeune homme se laisse emporter par sa passion pour Alayne et l'épouse sans beaucoup y réfléchir. Le résultat ne se fait pas attendre : une fois revenu à Jalna, le jeune couple connaît des difficultés.

Je dois avouer que j'ai du mal à me passionner pour la relation Eden-Alayne. La raison en est toute simple : l'arbre généalogique et le lexiques des personnages qui figurent à la fin de tous les romans de la saga, s'ils s'avèrent très utiles, révèlent que ce mariage ne durera pas. Impossible, donc, de réellement croire à cette grande passion que les deux tourtereaux ressentent l'un pour l'autre. Par contre, les rencontres Renny-Alayne soulèvent beaucoup d'intérêt, pour la même raison, puisqu'un simple coup d'oeil à la généalogie des Whiteoak indique que ces deux-là vont se marier. Leurs interactions sont donc plus passionnantes, elles accrochent l'attention ; d'autant plus qu'au premier abord, ils n'ont pas l'air de beaucoup s'apprécier.

Un élément important pour les Whiteoak a également lieu dans ce volume : Adeline fête son centenaire. L'occasion, pour la famille, d'organiser une jolie fête dans les jardins de la propriété. Un de ces moments de joie et de célébration dont les Whiteoak ont le secret et qui donne envie de les rejoindre sur les terres de Jalna...

J'ai hâte de découvrir le huitième tome, Les Whiteoak de Jalna. Finch y occupe apparemment une place plus centrale. Il est grand temps que l'on parle un peu de lui.