couv61684778

Bohemian Flats, Mary Relindes Ellis

Titre original : The Bohemian Flats

Edition : Belfond

435 pages

untitled

 

Résumé

Le récit commence en Allemagne. Nous suivons l'histoire de la famille Kaufmann et, plus particulièrement, celle des deux plus jeunes fils du couple Kaufmann, Albert et Raimund.

Ces deux garçons sont de bons élèves et bénéficient de l'enseignement particulier du professeur Richter. Au cours d'une leçon mémorable, le professeur conseille d'ailleurs à Raimund de quitter l'Allemagne pour se rendre aux Etats-Unis (précision qui peut paraître inutile mais qui aura son importance par la suite).

Quelques années passent. Albert Kaufmann épouse Magdalena, la fille de Richter, et le couple s'installe dans une maisonnette sur le domaine des Kaufmann.

Un beau jour, Heinrich Kaufmann, le patriarche, meurt d'un arrêt cardiaque. Otto, son fils aîné, hérite de la ferme et de la brasserie. Devenu maître des lieux, Otto tente d'imposer sa loi à toute sa famille : il poursuit l'idée de son père d'envoyer Raimund au séminaire.
Mais le jeune Raimund refuse : il souhaite s'inscrire à l'Université et continuer ses études...

Alors qu'il cherche à échapper à Otto, Raimund se souvient du conseil du professeur Richter et décide de s'embarquer sur un navire en partance pour les Etats-Unis. Une fois arrivé à New York, Raimund décide de poursuivre sa route et atteint Minneapolis. Il s'installe dans les Bohemian Flats, un quartier pauvre de la ville, où de nombreuses nationalités se côtoient.

Albert et Magdalena viennent rejoindre Raimund après quelque temps. Le couple s'installe dans les Flats avec ses deux jeunes garçons le temps d'économiser assez d'argent pour acheter des terres et construire une ferme qu'ils pourront faire prospérer.

Commentaire

Magnifique roman ! Mary Relindes Ellis parvient à nous faire passer par toutes les émotions avec son récit.

La première partie, celle des jeunes années de Raimund, m'a tout d'abord semblée un peu longue. Mais cette longueur s'explique : elle permet de situer les trois principaux personnages (Raimund, Albert, Magdalena), d'apprendre à les connaître et, surtout, de comprendre pourquoi ils décident, à un moment donné, de quitter l'Allemagne pour les Etats-Unis.

L'arrivée de Raimund dans les Flats est une partie passionnante de ce roman. On découvre avec le jeune homme un quartier pauvre, où la vie est parfois difficile, mais où tous s'entraident. Les Flats sont un quartier où se mêlent toutes les nationalités, ce qui permet à l'auteur de toucher à demi mot au sujet de la multi-culturalité.

Le roman traite d'ailleurs de nombreux sujets sérieux sans en avoir l'air (donc sans jamais fatiguer son lecteur, un bon point pour l'auteur !).

- la religion (catholique, luthérienne ou autre) est évoquée à de nombreuses reprises. Les croyances des Indiens (et celles de Magdalena) et le Kalevala également ;

- le choix de son orientation sexuelle par une personne est traité de manière très délicate par l'auteure ;

- beaucoup d'informations sont données sur la situation politique de l'Allemagne de l'époque (fin XIXe-début XXe), sur les regrets de ses ressortissants face à l'image de leur pays à l'étranger. Le sentiment anti-allemand est en effet très répandu dans la seconde moitié du roman, en particulier à cause de la Première guerre mondiale et de ses horreurs. Bon timing de la part de l'éditeur ou de l'auteur ? En tout cas, le roman parle beaucoup de ce premier conflit mondial qui "fête" son centenaire cette année. Les Kaufmann sont directement touchés par celui-ci puisque plusieurs de ces membres prennent part à la guerre. C'est d'ailleurs l'occasion pour Mary Relindes Ellis d'émouvoir ses lecteurs grâce à des passages assez tristes...

Vous l'aurez compris : ce roman m'a séduite ! J'ai particulièrement apprécié la jolie plume de l'auteur qui, grâce à de magnifiques descriptions, parvient parfois à nous faire oublier les malheurs de ses personnages.

Et, en parlant de personnages, j'ai également beaucoup aimé ceux-ci. Tous restent optimistes malgré les difficultés rencontrées.
Une belle histoire dans un décor agréable, que demander de plus pour bien commencer une année de lecture ?

Un grand merci à Babelio et aux Editions Belfond pour ce roman reçu dans le cadre de l'opération Masse critique.

 

Pour les curieux :

Le site Internet des Editions Belfond, c'est par ici.

La page consacrée à Bohemian Flats est par là.