couv68266704

About a boy, Nick Hornby

Titre français : A propos d'un gamin

Edition : Penguin Books

320 pages

 

Résumé

Will a 36 ans et vit de façon presque ordinaire. Il achète les bons albums, porte les bons vêtements et sa coupe de cheveux et toujours à la dernière mode. Plutôt normal pour un Londonien trentenaire et célibataire, non ?

La seule chose qui différencie Will de ses contemporains, c'est sa profession. Ou plutôt, son absence de profession. Will n'a jamais travaillé de sa vie, pas un seul jour ! Il subsiste grâce aux droits d'auteurs qu'il perçoit sur la seule chanson jamais écrite pas son père, près de soixante ans plus tôt.

Marcus a 12 ans et vient de s'installer à Londres avec sa mère, Fiona. Marcus est très différent des enfants de son âge et comme on pouvait s'y attendre, sa rentrée dans son nouvel établissement scolaire ne se passe pas bien : moqueries, harcèlement, insultes... Marcus devient vite la risée des ados de son école.

A la maison, les choses ne vont pas mieux. Fiona passe son temps à pleurer, elle sanglote même à la table du petit déjeuner et cela inquiète Marcus.

Rien ne semble plus improbable qu'une rencontre entre Marcus et Will. Et pourtant, le destin va s'amuser à les réunir...

 

Commentaire

Après avoir redécouvert le film de Chris et Paul Weitz, j'ai souhaité découvrir le livre, qui m'attendait dans ma PAL. Verdict : même si l'adaptation ciné est très réussie, j'ai nettement préféré le roman.

about_a_boy

La trame de fond est bien entendu semblable (les personnages et leurs histoires sont les mêmes), mais le récit est plus aprofondi dans le roman de Nick Hornby.

Fiona, par exemple, est plus présente dans le livre, mais beaucoup moins sympathique. Mère dépressive à tendance suicidaire, elle semble surtout très égoïste et concentrée sur ses malheurs imaginaires. Elle ne se soucie pas du tout des difficultés, bien réelles celles-là, que son fils rencontre à l'école.

Il m'a même semblé que Will gère beaucoup mieux les soucis de Marcus (qui est harcelé par des autres ados de son établissement scolaire) que Fiona ; et pourtant Will n'a pas d'enfants et ne dispose par reéllement d'une expérience pratique en la matière. Etrange qu'un inconnu parvienne à mieux juger la situation de Marcus que sa propre mère, non ?

Marcus est en réalité très bizarre. Il chante à voix haute en classe sans s'en apercevoir, est mal habillé, n'a pas la "bonne" paire de lunettes ni la "bonne" coupe de cheveux. Tout cela en fait le bouc émissaire idéal ; c'est comme s'il était là pour permettre aux autres gosses de passer un bon moment en se moquant de quelqu'un.

Et pourtant, c'est un gamin attachant. Au fil des pages, on découvre que, si Marcus est bizarre, c'est à cause de deux principaux facteurs : l'éducation qu'il a reçue (parents à tendance hippie) et ses préoccupations, qui sont loin d'être normales pour un garçon de son âge. Alors que ses condisciples se demandent surtout comment convaincre leurs parents de leur acheter le dernier jeu vidéo à la mode, Marcus doit se demander comment empêcher Fiona de se suicider...

Will est également un personnage intéressant. Profondément superficiel au début du roman, il commence à changer au contact de Marcus et "s'humanise" en quelque sorte. Forcé de prendre Marcus en charge afin de régler certains problèmes que rencontre le garçon, Will se sent responsable pour la première fois de sa vie. Cela va changer non seulement sa personnalité mais aussi sa façon de voir les choses. Le "nouveau Will" qui se révèle grâce à Marcus va d'ailleurs commencer une nouvelle vie. A 36 ans. La preuve qu'il n'est jamais trop tard.