2562160

Wish You Were Here, Mike Gayle

(non traduit)

Edition : Hodder & Stoughton

Nombre de pages : 409

 

 

 

Résumé

Charlie, 35 ans, vient de rompre avec sa compagne après dix ans de cohabitation. Sarah, la jeune femme, a rencontré un jeune homme sur son lieu de travail et a décidé de refaire sa vie ailleurs. Charlie le prend évidemment très mal, d'autant que Sarah vide quasiment leur appartement en partant...

Afin de remonter le moral de son ami, Andy décide d'organiser un petit séjour à Malia, une ville (très) touristique de Crète où Andy, Charlie et Tom (le troisième de la bande) avaient passé des vacances mémorables dix ans plus tôt.

Le problème, c'est que Malia est une sorte de boîte de nuit à ciel ouvert où l'on ne rencontre personne de plus de 30 ans : les trois amis ont donc passé l'âge "limite" pour profiter de ce genre d'endroit. Et, si Andy parvient à s'amuser, ce n'est pas le cas des deux autres vacanciers. Tom semble préoccupé par un problème quelconque et Charlie se rend compte qu'un endroit comme Malia n'est plus ce qu'il lui faut maintenant qu'il est adulte.

Les vacances qui s'annonçaient paradisiaques et reposantes vont donc petit à petit tourner à la confrontation...

 

Commentaire

De Mike Gayle, j'ai déjà lu Turning Thirty, qui m'a laissé un excellent souvenir : plein d'humour, ce livre m'avait amusée et m'avait permis de dédramatiser mon propre 30ème anniversaire.

Je m'attendais donc à bien rigoler avec Wish You Were Here, mais ce ne fut pas le cas... Quelques passages amusants au début présageaient d'une lecture dans le même ton que Turning Thirty. Mais après plusieurs chapitres, je me suis rendue compte que ce roman-ci serait beaucoup moins amusant.

Tout d'abord, les personnages ne sont pas très attachants. Andy est insupportable, Charlie beaucoup trop hésitant (et ressassant beaucoup trop ses peines de coeur) et Lisa, la fiancée d'Andy m'a semblée totalement idiote. Les seuls de la bande que j'ai trouvé intéressants sont Tom et Donna (une jeune femme que le trio d'ami rencontre à Malia).

Ensuite, le récit s'est révélé très long et redondant. De chapitre en chapitre, les mêmes situations se répètent. Charlie se lève, s'installe sur la terrasse de l'appartement qu'il partage avec Tom et Andy et lit en attendant que ses amis se réveillent. Ensuite, les trois compère prennent un petit-déjeuner (accompagné de bière !) au Stars & Bars avant d'aller à la plage, où Charlie passe son temps à cogiter : "pourquoi suis-je ici alors que j'ai passé l'âge ? Pourquoi Sarah m'a-t-elle quitté ?..." Enfin, les trois amis passent la soirée à boire dans les boîtes de nuit de Malia avant d'aller se coucher et de recommencer le même manège le lendemain.

Quelques rebondissements viennent animer le récit, mais pas assez pour donner une impression de changement : le rythme reste le même et les personnages ne changent pas vraiment leur train-train quotidien. A la longue, c'est agaçant et c'est surtout long à lire...

En conclusion, je ne dirais pas que j'ai détesté cette lecture, mais elle ne me laissera pas de souvenir impérissable. Il est peut-être temps de revenir à un bon vieux polar comme je les aime...