couv36987005

Une brève histoire du temps, Stephen Hawking

Titre original : A Brief History of Time

Edition : France Loisirs

Nombre de pages : 236

 

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Voici le premier livre que Stephen Hawking ait écrit pour le grand public.

Il y expose, dans un langage accessible à tous, les plus récentes découvertes des astrophysiciens. Retraçant les grandes théories du cosmos depuis Galilée jusqu'à Einstein, racontant les ultimes découvertes en cosmologie, expliquant la nature des trous noirs, il propose ensuite de relever le plus grand défi de la science moderne : la recherche d'une théorie permettant de concilier la relativité générale et la mécanique quantique.

Stephen Hawking lutte depuis plus de vingt ans contre une maladie neurologique très grave. Malgré ce handicap, il a consacré sa vie à tenter de percer les secrets de l'univers et à nous faire partager ses découvertes. Un livre fascinant. "

 

Commentaire

Voilà un livre que je suis satisfaite (et fière) d'avoir lu, mais que je ne recommanderais pas à tout le monde...

Certes, Stephen Hawking parvient à vulgariser son sujet. Mais comme toute vulgarisation a ses limites, si la physique ne vous passionne pas particulièrement, passez votre chemin. Vous risqueriez de n'y rien comprendre et de ne pas apprécier l'auteur ou son oeuvre à leur juste valeur.

J'ai la chance d'être une scientifique repentie : j'ai un diplôme littéraire mais, avant cela, j'ai fait beaucoup de mathématiques, de chimie et de physique. Et ma professeur de physique a eu l'excellente idée de nous obliger à réaliser, comme projet de fin d'études en physique, un DVD sur un sujet de notre choix : physique nucléaire, physique quantique ou relativité restreinte. A l'époque je ne voyais pas cela comme une "excellente idée", mais à l'issue de cette lecture, c'est le cas. Comme quoi tout arrive...

Mon groupe avait en effet choisi la relativité restreinte comme sujet et comme Stephen Hawking en parle plus d'une fois, j'ai réussi à suivre plus ou moins correctement son raisonnement quant au Big Bang, aux trous noirs et autres subtilités de ce genre. J'ai retrouvé avec plaisir le paradoxe des jumeaux et les trous de ver, qui m'ont laissé un souvenir impérissable (c'était moi qui commentait cette partie du DVD en voix off), ainsi qu'un petite biographie d'Albert Einstein à la fin du livre (je voue un culte éternel à cet homme).

Albert_Einstein_(Nobel)

Source image

 

Grâce à Stephen Hawking, je comprends beaucoup mieux le "fonctionnement" des trous noirs. Malheureusement, pas au point de pouvoir vous résumer ce que j'en ai retenu : je laisse ce soin à de "vrais" scientifiques.

Ce que je retiens surtout de ce roman, c'est la jolie plume d'Hawking (bon, ce n'est pas lui qui l'a tenue, vu sa maladie, mais on se comprend...). Le monsieur fait preuve de beaucoup d'humour tout au long du récit et rend son sujet très "vivant". Avoir un professeur tel que lui a sans doute été une chance pour de nombreux étudiants, qui ont certainement trouvé en lui un mentor et une grande source d'inspiration.

Hawking souligne également, à plusieurs reprises, les progrès que la physique doit encore accomplir afin d'affiner sa compréhension des origines de l'univers. C'est également un point que j'ai trouvé positif dans ce roman : l'auteur ne se considère pas, malgré ses connaissances étendues, comme un expert du sujet. Au contraire, Hawking fait preuve d'une humilité tout à fait étonnante tout au long du récit (il met à l'honneur le travail de ses collègues, reconnaît les erreurs que lui-même a commises durant ses recherches) et j'ai trouvé cela admirable. Peut-être est-ce dû à sa maladie, qui l'oblige à vivre au jour le jour ? Je n'en sais rien mais en tout cas, une chose est sûre : Hawking rejoint mes scientifiques préférés (pour les curieux, en plus d'Einstein, je voue également une admiration éternelle à Maurice et Katia Krafft).