couv59746999

Club Dumas, Arturo Pérez-Reverte

Titre original : El club Dumas

Edition : Livre de poche

Nombre de pages : 448

 

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Lucas Corso est un détective d'un genre particulier, il est chasseur de livre. Il se voit confier deux missions : d'une part authentifier un manuscrit des 'Trois mousquetaires', comme étant de la main même de Dumas, de l'autre, enquêter sur un mystérieux livre de sorcellerie italien du XVe siècle. Sur son chemin, les cadavres s'amoncellent, une mystérieuse jeune femme le protège, des personnages échappés des romans de Dumas l'espionnent. Entre Tolède et Paris, le diable semble mener la danse... "

 

Commentaire

C'est long. Très long. Et par moments beaucoup trop long. Surtout quand on compare au film tiré de ce roman (La Neuvième Porte de Roman Polanski). Ça m'arrive rarement mais là, honnêtement, je préfère le film !

Lucas Corso est totalement embêtant, du début à la fin. Je n'ai pas compté le nombre de fois où il pleure sur Nikon, son amour perdu, mais je pense que c'est quasiment pendant la moitié du bouquin. En tout cas, c'est l'impression que j'ai eue, ce qui n'est pas mieux. 

Puis, quand il ne pense pas à Nikon, il se perd dans des divagations dont j'ai oublié le sujet (c'est vous dire comme ça m'a intéressée...). Et quand ces considérations que nous qualifierons de philosophiques (histoire de ne pas se compliquer la vie) sont terminées, il boit du gin.

Quelques passages intéressants sur Alexandre Dumas et son oeuvre viennent heureusement se glisser ici et là dans le roman. Mais pas suffisamment à mon goût.