couv74503848

102296414_o

The Corfu Trilogy, Gerald Durrell

Titre français : La trilogie de Corfou

Edition : Penguin Books

 

 

 

 

Résumé

Gerald Durrell nous raconte son enfance passée à Corfou avec sa mère, ses deux frères et sa soeur... ainsi qu'avec leur chien, Roger et toute une ménagerie réunie par les soins du jeune Gerald. Passionné d'entomologie (et même de zoologie en général étant donné son amour pour tous les animaux), le jeune Gerald s'en donne à coeur joie sur l'île : il observe des araignées, des scorpions, adopte des tortues et des pigeons et fait la connaissance de Théodore, un jeune homme qui partage ses centres d'intérêts.

 

Commentaire

Quelle belle histoire que cette autobiographie de Gerald Durrell ! Non seulement l'humour et la douceur y sont bien présents mais, en plus, il s'en dégage un amour de la nature et des animaux qui fait plaisir à lire.

Durrell nous décrit ses jeunes années d'une façon très douce : il donne vraiment l'impression d'avoir passé des années tout à fait idylliques à Corfou. On ressent réellement, à plusieurs reprises, cette douceur de vivre qui se dégage du roman. 

Même quand il décrit ses rencontres avec les insectes les plus étranges ou les plus effrayants, Durrell parvient à passionner et à fasciner. Moi qui ai une peur atroce des araignées, je peux vous dire que j'ai pourtant adoré lire certains passage où figurent ces dames à huit pattes. Car la passion de Durrell pour les insectes et pour une vie proche de la nature est communicative ! 

En plus de cela, Durrell nous parle également de sa famille (forcément, puisqu'il s'agit d'une autobiographie). Et, là aussi, on a droit à des passages très intéressants et à des descriptions pleines d'humour. Il faut dire que la famille Durrell était apparemment composée d'une belle bande d'excentriques ! Mrs Durrell, passionnée de cuisine, semble parfois totalement dépassée face aux lubies de ses quatre enfants. Larry, le frère aîné de Gerald, aime être entouré de toute une bande d'amis/artistes tous plus originaux les uns que les autres et se plonge des heures durant dans ses livres (c'est un côté très sympathique de sa personnalité, si vous voulez mon avis). Margo, la soeur du jeune Gerald, elle est décrite comme obsédée par son apparence... et par les magazines. Enfin, le second frère de Gerald, Leslie, m'a bien fait rire : il semble nourrir une certaine passion pour les armes, mais est aussi le seul à conserver son sang froid lorsque des bébés scorpions "apparaissent" à la table de la villa des Durrell (Gerald était passé par là) : Leslie conseille en effet à sa soeur de simplement les écraser avec un livre (“‎All we need is a book,' roared Leslie; 'don't panic, hit 'em with a book”), ce que j'ai trouvé assez comique. Personnellement je n'oserais pas approcher un scorpion, bébé ou adulte, à moins de 10 mètres, alors de là à l'écraser avec un livre... Mais Leslie est apparemment très courageux.

Vous l'aurez compris, cette Trilogie de Corfou est un roman excessivement coloré et agréable à lire. Chaque nouveau chapitre promet de beaux moments de poésie, de fous rires ou d'émerveillement. Que demander de plus ?