couv10153106

Vue imprenable sur jardin secret, Minuit 2, Stephen King

Titre original : Four past Midnight

Edition : J'ai lu

Traduction : William Olivier Desmond

Nombre de pages : 564

 

 

 

 

Résumé

Morton Rainey a surpris sa femme en compagnie d'un autre homme et le divorce vient juste d'être prononcé. Mort, un écrivain qui connaît un certain succès, a donc quitté le domicile conjugal de Derry et réside à Tashmore, dans la seconde propriété de l'ex-couple. Là, il tente d'écrire un nouveau roman mais ses diverses tentatives se révélant désastreuses, Mort préfère passer son temps à dormir.

Un beau jour, pourtant, la routine de Mort se voit chamboulée. Un certain John Shooter débarque à Tashmore et prétend que Mort a plagié l'une de ses histoires. Il lui remet le manuscrit d'une nouvelle intitulée « Vue imprenable sur jardin secret » et s'en va, en promettant de revenir expliquer ses exigences à l'écrivain. A la lecture de l'histoire de Shooter, Mort se rend compte que celle-ci présente de grandes similitudes avec l'une de ses propres Nouvelles. Commence alors une période de doute pour l'écrivain déjà très fragilisé par son divorce.

 

Mon avis

Vue imprenable sur jardin secret met en scène un écrivain dont la solitude va se révéler fatale. La plus grande ennemie de Mort Rainey, c'est la dépression qui le guette depuis son divorce.

Lentement, au fil des contacts avec John Shooter, Mort se pers dans des pensées de plus en plus obsessionnelles et paranoïaques. Il ne parvient plus à penser de façon rationnelle et s'enfonce petit à petit dans la folie.

Ce sont les pensées de Mort et la succession des différents événements qui nous mettent sur la piste de la solution du mystère entourant John Shooter. On comprend, petit à petit, que ce dernier n'est pas ce qu'il semble être et que le coupable des événements atroces ayant lieu dans cette nouvelle n'est pas spécialement celui que l'on nous dénonce...

Il y a donc un peu de suspense dans cette seconde nouvelle, mais ce n'est pas folichon non plus : Les Langoliers était beaucoup plus intense, plus prenante que Vue imprenable sur jardin secret.  Malgré tout, ce second acte se laisse lire avec plaisir et parvient à retenir l'attention.