086ed3659b4be28a2572fc46a84be233

Source

" Pourquoi ? Comment ? "

C'est un peu la réaction que j'ai eue en arrachant le carrelage rose de notre salle de bain et en constatant que, sous celui-ci, se trouvait une couche de carrelages verts... Comment les précédents propriétaires (ou les corps de métier qu'ils ont engagé) ont-il réussi à placer du carrelage sur du carrelage ? Je ne savais même pas que c'était possible. En tout cas, bon point pour eux : ça fait bien faire rire. 

Je vais donc devoir arracher une deuxième couche de carrelage. Que vais-je trouver dessous ? Mystère...

Le point positif : j'ai toujours dix doigts et deux yeux. Mais j'avais mis des lunettes de protection (je triche).

 

Nous testons le batch cooking

Pour faire face aux imprévus et gagner un peu de temps dans la semaine, nous avons décidé de tester le batch cooking, soit la préparation des repas à l'avance, que l'on congèle ensuite en petites portions.

recette48-paysage-min_4

Source image

Cela demande une petite adaptation des menus et rend certains membres de ma famille, grands amateurs de frites, assez mécontents (je ne dirai pas qui : j'ai promis de ne pas dénoncer publiquement).

Nous avons donc aussi adapté notre congélateur, en y créant des compartiments : un pour les légumes, l'autre pour la viande (arghhh, j'aime pas), un troisième pour les poissons, et le dernier pour les pâtes et le riz. Il y a aussi un  petit compartiment "glaces", pour ma maman, qui parvient même à en manger en hiver (vous mangez des glaces en hiver, vous ?)

C'est amusant et assez apaisant aussi, car cela "m'oblige" en quelque sorte, à passer mon dimanche à faire autre chose que stresser au-dessus de mes dossiers et ruser pour caser trois millions de choses à faire dans mon agenda de la semaine. 

 

J'avance lentement dans mes lectures et mes tricots

Avec tout cela, j'avance assez lentement dans mes lectures en cours. Pour l'impatiente chronique que je suis, c'est vraiment agaçant mais, encore une fois, cela "m'oblige" à faire preuve de patience, ce qui n'est pas plus mal (à ma décharge, quand on voit ma monstrueuse PAL, il est normal que j'ai hâte de terminer un roman pour me plonger dans un autre...)

J'ai toutefois terminé du Journal de Katherine Mansfield (quelle femme !) et j'ai découvert une trilogie jeunesse/fantasy très sympa. Je vous parle de tout cela dans mes prochains billets !

Je comptabilise aussi un abandon de lecture.

couv38344494

Je ne peux pas dire que je n'aime pas. Le personnage principal, Fatima, est très attachant. Mais ce sont les personnages secondaires qui me posent problème : méchants, méprisants et pour la plupart idiots. La façon dont ils traitent Fatima est tout simplement révoltante, et je ne me vois pas lire des descriptions du genre pendant encore 200 pages.

Mon rapport à la lecture et aux livres a bien changé. Avant, j'aurais continué cette lecture coûte que coûte. A présent, cela ne me fait plus rien d'abandonner un livre pour en commencer un autre.

 

La lecture n'est pas le seul loisir qui est un peu mis de côté en ce moment : mes tricots sont également mis en pause et je porterai certainement mon écharpe l'hiver prochain.

 

 

Les petits bonheurs de la semaine

J'ai retrouvé mon Bocal à Bouquins

DSCN4095Je l'avais emballé bien soigneusement lors de notre déménagement, mais je ne parvenais pas à remettre la main dessus. Je suis pourtant très organisée et méthodique pour ce genre de choses : j'avais donc marqué mes caisses à mon nom, avec le numéro de l'étage où devait aller la caisse et en précisant le genre de contenu (parfums, livres, vêtements, etc.) Je panique donc vite quand je ne parviens pas à retrouver quelque chose, que j'imagine perdu définitivement.

Heureusement, certaines de mes caisses ont atterri au grenier - là encore, pourquoi et comment ? - et j'ai donc retrouvé de nombreux livres que je pensais égarés (" Tiens, toute ma collection d'Agatha Christie ") ou que je ne me rappelais même plus posséder (" Oh, des romans de fantasy !"). Et, dans une troisième caisse, mon Bocal à Bouquins bien aimé <3.

Je vais devoir le remanier quelque peu car j'ai lu quelques romans durant sa disparition. Je dois donc trier les petits papiers et en refaire d'autres.

 

On a mangé de la Galette des Rois !

Nous avons fêté l'Epiphanie à la maison et au bureau, mais je n'ai pas eu de chance cette année : ce sont les garçons qui étaient à l'honneur cette année et qui ont trouvé la fève.