couv24320671

Des cendres dans les bulles, Tsilla Aumigny

Edition : Edilivre

Exemplaire numérique offert par l'auteure

Format : PDF (372,5 Ko)

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Emma, égoïste, têtue, séductrice invétérée, ne vit que des histoires sans lendemain, entre deux soirées trop arrosées.

Danièle, timide, brillante, assidue, s'enferme dans le travail mais rêve d'une autre vie.

Elise, cynique, fataliste, révoltée, n'a aucune idée de ce qu'elle va devenir, ni du chemin qu'elle veut parcourir.

Emma, Danièle et Elise sont trois lycéennes et amies inséparables. Leurs vies sont mouvementées : entre le BAC qui approche, les fêtes, leurs histoires de cœur et leurs tracas quotidiens, elles n'ont pas le temps de s'ennuyer. Cette année plusieurs événements vont bouleverser leurs vies. À la fin, plus rien ne sera pareil. Plus jamais. "

 

Commentaire

Tout d’abord, je tiens à remercier Tsilla Aumigny et les Editions Edilivre pour le bon moment que j’ai passé grâce à ce roman qu’ils m’ont proposé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteure parvient à rendre ses personnages tout à fait crédibles. Je ne dirais pas qu'on s'identifie facilement à ses héroïnes, car ce sont des ados de 17 ans (dans mon cas, il y a donc la barrière de l'âge) et toutes trois ont une existence relativement difficile. Mais elles sont tellement bien dépeintes et les petits et grands événements qui rythment leur existence sont tellement bien décrits - et crédibles eux aussi - que l'on éprouve finalement l'impression de connaitre Danièle, Elise et Emma comme on connaîtrait d'anciennes condisciples de classe.

Mais, comme je l’ai mentionné plus haut, les trois filles n'ont pas une vie facile et c'est en cela qu'il est difficile de s'identifier a elles. Elise a perdu un ami proche et, depuis, sa vie est très compliquée : elle manque terriblement de confiance en elle (pire que moi, ce qui n'est pas peu dire) et fume de la drogue pour se détendre.

Emma a perdu son frère et voit sa mlère sombrer peu à peu dans l'alcoolisme. De ce fait, la jeune fille donne l'impression de tout faire pour se faire remarquer : elle s'habille de façon très sexy et multiplie les aventures sans lendemain, sans se soucier des conséquences éventuelles de ses nombreux rapports sexuels non protégés.

Danièle semble être la plus ‘’normale’’ des trois : timide, bonne élevé et responsable, elle s'occupe de ses jeunes frères et soeurs comme une vraie maman poule. Elle aide les plus jeunes à s'habiller et à retrouver leurs cahiers, elle prépare les repas et conduit les petits à l'école. Puis, vient le moment ou on en apprend plus sur elle : si Danièle s'occupe si bien de sa famille, c'est parce que sa mère n'est plus en état de le faire...

Ces trois jeunes filles nous sont présentées alors qu'elles se trouvent sa quelques mois de passer leur BAC. L'histoire semble donc commencer de façon classique  et on s'attend a suivre les hauts et les bas de la vie de trois lycéennes en train de stresser à l'approche de l'échéance du BAC.

Mais le récit n'est pas aussi "simple" et est loin de nous relater les péripéties scolaires de trois amies. D'ailleurs, Tsilla Aumigny nous plonge bien vite dans le vif du sujet et nous en apprend plus sur les trois amies. Le roman prend alors une dimension nouvelle et acquiert une profondeur extrêmement intéressante : l'auteure joue avec les sentiments des ses personnages, elle nous décrit leurs anxiétés, leurs doutes, et on a l'impression de voir les filles s'étioler sous nos yeux, tant le reçut est bien écrit.

La plume de Tsilla Aumigny est très ''variée'' - et je dis cela dans le bon sens du terme. L'auteure alterne la vivacité, l'émotion, la poésie des descriptions. Tout cela se marie très bien et donne un récit attachant et agréable. Facile a lire aussi : moi qui m'attendais à prendre un bon mois pour lire ce roman (vu mon emploi du temps de ministre, et j'exagère à peine...), je l'ai termine en une soirée (bon, j'avoue, je l'avais commencé le matin. Et vu la ponctualité des chemins de fer belge, j'ai le temps de lire dans le train...) ! Il faut avouer qu'une fois embarquée dans les aventures d'Elise, Emma et Danièle, je n'ai plus lâché ma liseuse.

Bref, si vous aimez les récits adolescents intelligents, qui apportent quelque chose au lecteur, n'hésitez plus : ce roman est fait pour vous. Et puis, j'ai de quoi rassurer les plus sensibles d'entre nous, qui auraient peur de se trouver face à un récit trop éprouvant : l'histoire se termine bien pour chacune des filles. Et, surtout, Tsilla Aumigny nous apporte un véritable message d'espoir : les changements qui surviennent dans nos vies ne sont pas toujours mauvais.

Avez-vous remarqué la jolie couverture de ce roman ? Tsilla Aumigny a organisé un concours pour la choisir. Vous pouvez découvrir toutes les illustrations proposées sur cette page. Franchement, à la place de l'auteure, je n'aurais jamais pu départager toutes ces créations : elles sont toutes très réussies.

 

Le blog de Tsilla Aumigny se trouve ici.

Le site des Editions Edilivre est par ici, et la page consacré à Des cendres dans les bulles est ici.