couv31029313

Attentat, Amélie Nothomb

Edition : Livre de Poche

Nombre de pages : 153

 

 

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Laideur et amour, deux thèmes chers à Amélie Nothomb, étroitement imbriqués dans une sorte de conte cruel. " Attentat " met en scène Epiphane Otos, devenu paradoxalement la star d'une agence de top modèles à cause de sa laideur singulière et amoureux d'une jeune comédienne Ethel, émue par sa hideur. L'amour n'est pas le monopole des Apollons, la preuve Epiphanos gagnera les faveurs d'Ethel, pour toujours ! "

 

Commentaire

Non, cette fois-ci Amélie Nothomb n'a pas réussi à me plaire.

Cela m'arrive rarement, mais j'ai même abandonné ce roman avant la fin, tant je me suis ennuyée en le lisant.

Impossible pour moi de m'intéresser à ces personnages décidément trop spéciaux et aux noms rocambolesques. Les mœurs qui nous sont décrites sont aussi monstrueuses que le héros du roman. La cruauté est bien présente aussi, notamment de la part de la propre famille du "héros". Les passages où la mère d'Epiphane est elle-même horrifiée par le physique de son fils m'ont légèrement rappelé La Métamorphose de Kafka. Sauf qu'Amélie Nothomb n'est pas Kafka...

J'ai l'impression qu'avec ce roman, Nothomb a voulu trop en faire. Et je me dis qu'en matière de littérature, la simplicité a - souvent - du bon...