couv44570140The Haunted House, Charles Dickens  in The Oxford Book of English Short Stories, A.S. Byatt

Edition : Oxford University Press

480 pages pour l'ouvrage de 37 nouvelles

 

 

 

Résumé

John doit, pour des raisons de santé, s'éloigner de Londres. Il compte passer quelques mois dans la calme et verdoyante campagne anglaise et l'un de ses amis,  au courant de ce beau projet, lui signale être passé tout à côté d'une maison semblant idéale pour abriter notre héros. Il conseille donc à John d'aller y jeter un coup d'oeil.

C'est ainsi que le jeune homme se rend dans le Nord et aperçoit pour la première fois The Poplars, la maison en question. John apprend qu'elle peut être louée entièrement meublée pour un loyer raisonnable.

Un seul problème semble se présenter, mais il est de taille : d'après les habitants du village voisin, The Poplars serait hantée...

 

Commentaire

Cette nouvelle m'a laissée une impression douce-amère.

Les premières pages sont passionnantes, très Dickens, avec le style bien particulier à cet auteur : léger et humoristique par moments et plus graves lorsque les circonstances l'exigent. Certains extraits du début sont ainsi très amusants, comme celui-ci, où John nous parle de son voyage en train et de l'homme avec lequel il partage son compartiment :

" That opposite man had had, through the night - as that opposite man always has - several legs too many, and all of them too long. "

(" L'homme assis en face avait eu, toute la nuit - comme tout homme assis en face - plusieurs jambes de trop, toutes trop longues. ")

Mais la rencontre avec le fantôme est particulièrement décevante. Le narrateur, John, se lance à la poursuite du spectre et se retrouve transporté dans une sorte de délire orientaliste où il côtoie tout d'un coup des califes et leurs harems... L'impression qui finit par dominer, c'est que John a consommé des substances illicites avant de croiser le fantôme ! Pour une histoire de maison hanté qui s'annonçait très prometteuse, c'est plutôt dommage.