couv24868859

Hunger Games, tome 1, Suzanne Collins

PEB2269

Titre original : The Hunger Games

Edition : Pocket (Jeunesse)

Nombre de pages : 382

 

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est une seconde nature… "

 

Mon avis

Que dire sur Hunger Games qui n'a pas déjà été dit ? Je trouve ce billet particulièrement difficile à écrire, car il faut que je vous parle du roman sans spoiler l'intrigue. Il faut aussi que je vous parle de mon ressenti et ça, c'est sans doute le plus difficile : j'ai adoré ce premier tome d'Hunger Games mais c'est vraiment dramatique de dire cela, car la société décrite par Suzanne Collins est tellement sombre et cruelle que cela semble affreux de dire que l'on adore un tel livre.

Ce roman a de nombreuses qualités. La première est sans doute son réalisme. On se trouve plongé dans un nouveau monde :  celui des Etats-Unis alternatifs. Malgré cela, pas une seconde je n'ai douté de l'existence des districts. C'est presque un choc de revenir à la réalité une fois que l'on a refermé le livre, tant on se trouve absorbé par l'écriture de Suzanne Collins. Sous nos yeux, l'auteure donne vie à Panem, à ses coutumes, à ses spécialités culinaires.

Les personnages sont sans aucun doute la plus grande réussite de ce roman. Au début, Katniss me semblait assez antipathique. J'ai eu du mal à m'attacher à elle. Bien sûr, j'admire son courage et sa volonté de se sacrifier pour sauver sa soeur est tout simplement admirable. Mais j'ai trouvé ses réactions parfois un peu irrégulières : à certains moments elle semble très mûre pour son âge (attention, spoilers : sélectionnez le texte avec votre souris pour pouvoir le lire) - ce qui est normal, puisqu'elle a dû assumer sa famille après la mort de son père ; c'est elle qui nourrit sa mère et sa soeur et gagne un peu d'argent en vendant ses butins de chasse - mais d'autres passages du livre l'ont rendue très puérile à mes yeux. Ainsi, je n'ai pas compris pourquoi elle analyse chacun de ses actes et de ses sentiments tout au long du roman : une fois dans l'arène, sa préoccupation principale est sa survie, non ? Alors, pourquoi encore se poser des questions sur sa relation avec Chase, sur les révélations de Peeta, sur les autres concurrents ?

Et puis, j'ai compris (du moins je crois). Si Katniss hésite autant, c'est parce qu'elle est encore un être humain et pas une machine programmée pour remporter les Jeux de la Faim. Panem n'a pas encore réussi à lui voler sa personnalité. Même si elle a appris, au cours des années, à dissimuler certaines choses, à prétendre se conformer aux règles de Panem, Katniss a gardé son libre arbitre.

Le suspense et le rythme endiablé du récit sont encore un bon point. Impossible de refermer le livre tant qu'on ne connaît pas le destin de Katniss et Peeta déjà parce qu'on s'attache à eux, mais aussi parce que l'auteure dose parfaitement bien son suspense.

Enfin, je dirais qu'au niveau des personnages, ma préférence va à Peeta et Haymitch. Peeta est moins doué pour la chasse que Katniss, mais il est rusé et s'en sort presque aussi bien qu'elle. Quant à Haymitch, malgré son mauvais caractère, sa personnalité est franchement savoureuse. 

J'ai hâte de lire les deux autres volumes. Heureusement, ils se trouvent dans ma monstrueuse PAL.

 

Fait partie de la série Hunger Games

Tome 1 : Hunger Games

Tome 2 : L'Embrasement

Tome 3 : La Révolte