couv74343509

La fin d'une époque, Evelyn Waugh

Titre original : Work Suspended

Edition : Points

Nombre de pages : 273

 

 

 

Résumé

(Présentation de l'éditeur)

" Une jeune fille trop courtisée et son chien, un ancien marchand de coton d'Alexandrie, retraité dans un manoir des Cotswolds, une aristocrate octogénaire qui donne une party épouvantablement ratée sont quelques-uns des personnages de ces nouvelles. Victimes plutôt que héros, ils ont connu la haine ou l'injustice. La vie n'a guère été tendre avec eux, même s'ils ont parfois réussi à ne pas trouver de pire ennemi que leur propre personne. "

 

Commentaire

Ce recueil de nouvelles est un magnifique portrait de société que nous offre Evelyn Waugh

Humour noir et ironie sont au rendez-vous. Quelques "piques" sont adressées aux différents personnages, mais on ne peut s'empêcher de partager le point de vue (très cynique) de l'auteur sur certains d'entre eux et de sourire lorsque le sort s'acharne sur les plus désagréables des personnages qui animent ces nouvelles.

Le titre de ce recueil de nouvelles est particulièrement adapté (même en V.O. puisque le titre original est Work Suspended) étant donné la date de la première édition de ce recueil : 1939. La toute dernière nouvelle, qui donne son titre à cet ouvrage, se termine d'ailleurs par une postface qui fait référence à la Seconde Guerre mondiale

Mais cette "fin d'une époque" dont il est question ne m'a pas paru faire référence, uniquement, à la guerre. Dans chacune des 9 nouvelles, les personnages semblent vivre un moment "frontière" qui met fin à la conception qu'ils avaient de leur vie jusque là. On assiste donc à diverses décadences des personnages : l'aristocratie n'est plus aussi riche et brillante qu'elle l'était, la mémoire de Bella Fleace est de moins en moins fiable et l'excursion de Mr Loveday hors de l'asile ne tourne vraiment pas comme prévu... L'ensemble des personnages est donc confronté à une sorte de rite de passage ; certains s'en sortent bien, d'autres moins bien voire pas du tout. 

Ces épreuves et le contexte particulier dans lequel s'inscrit le livre donnent un petit côté nostalgique à cette lecture. On "sent" réellement, à la lecture, la fin de l'époque dont chacune des nouvelles nous parle. De ce fait, le dépaysement est total et je dois dire que le retour à la réalité du XXIème siècle est assez brutal, d'autant que la nouvelle La fin d'une époque se finit justement brutalement elle aussi et laisse un petit goût d'inachevé...

Vous l'aurez compris : je suis séduite par le style d'Evelyn Waugh et par l'ambiance de ces nouvelles. Et je compte bien découvrir plus avant l'oeuvre de cet auteur.